Alternance et Initial

L'ISME propose à ses étudiants de suivre leurs formations via deux dispositifs :

  L'alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation)

  L'initial

Ces deux dispositifs mêlent étroitement des phases d’apprentissage théoriques à l’école et des phases d’apprentissage pratiques en entreprise selon un rythme spécifique à chaque programme.

ALTERNANCE

En alternance, un contrat est signé entre l'étudiant et l'entreprise d'accueil ; celui-ci est alors salarié de l'entreprise. Le coût de la formation est à la charge de l'entreprise (elle est prise en charge, tout ou partie, par l'entreprise d'accueil, par l'intermédiaire d'un OPCO - OPérateur de COmpétences).

Contrat d’apprentissage

(l'étudiant doit avoir entre 16 et 29 ans)

Âge 1ère année 2e année  3e année
Moins de 18 ans Au moins 27% du
SMIC
Au moins 39% du
SMIC
Au moins 55% du SMIC
18 à 20 ans Au moins 43% du
SMIC
Au moins 51% du
SMIC
Au moins 67% du
SMIC
21 à 25 ans Au moins 53% du
SMIC
Au moins 61% du
SMIC
Au moins 78% du
SMIC
26 ans et plus Salaire le plus élevé entre le SMIC et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage

Des minima de rémunérations plus élevés peuvent être prévus par la convention collective appliquée ou par accord des parties.

Contrat de professionnalisation

(l’étudiant doit avoir entre 16 et 25 ans ou être demandeur d'emploi)

Âge Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au BAC Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au BAC ou diplôme de l’enseignement
16 à 20 ans révolus 55% du SMIC 65% du SMIC
21 à 25 ans révolus 70% du SMIC 80% du SMIC
26 ans et plus (demandeur d’emploi) Rémunération égale à 85% du salaire minimum conventionnel de branche sans pouvoir être inférieur à 100% du SMIC

 

INITIAL

Stage

Une convention de stage (entre 80 jours minimum et 132 jours maximum) est établie entre l’étudiant et une entreprise d’accueil.

Le coût de la formation est à la charge de l’étudiant :

  BTS : 4 300 € l'année

  Bachelor : 5 500 € l'année

  Mastère : 6 000 € l'année

Néanmoins, certains employeurs peuvent accepter de participer au financement de la formation. Le stage n’impose aucune condition particulière quant à l’âge et la situation. On ne parle pas de rémunération, mais de gratification qui dépend de la durée et du rythme de stage. Le taux horaire de la gratification est égal au minimum à 3,9 € par heure de stage, correspondant à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 26 € x 0,15).