L’alternance progressive

Vous appréhendez votre recherche d'alternance en raison de la crise sanitaire du COVID-19 ? L'ISME vous apporte une solution au travers de son dispositif d’alternance progressive !

La crise sanitaire du COVID-19 engendre de nombreuses incertitudes et craintes pour les étudiants et leurs familles. Comment seront organisés les examens de fin d’année ? Quelle incidence sur la rentrée scolaire 2020 ? Comment trouver une entreprise d’accueil dans ce contexte ? Sera-t-il possible d’assurer une année académique complète ? Faut-il revoir ou repousser son projet d’études ?

Soucieux d’apporter la meilleure réponse possible et un accompagnement personnalisé à tous les jeunes souhaitant poursuivre leur étude en alternance à compter de la rentrée 2020, l'ISME propose son dispositif d’alternance progressive à destination de tous les candidats admis du BTS au BAC+5.

  • Concrètement c’est quoi ?

C’est la garantie immédiate d’intégrer l'ISME à la rentrée 2020, qu’on ait trouvé ou non, une entreprise d’accueil pour réaliser son alternance.

  • Ça marche comment ?

Pour recevoir une admissibilité au sein de l'ISME, le candidat doit valider un entretien et des tests. Ainsi, il est susceptible d'intégrer définitivement la formation envisagée sous réserve de signer un contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation avec une entreprise avant la rentrée sous réserve des places disponibles.

L'Alternance Progressive permet d'intégrer la formation dès la rentrée en l’absence de contrat d’alternance signé. En plus de pouvoir suivre ses cours, l'Alternant Progressif poursuit alors son travail de recherche d’entreprises en l’élargissant dorénavant au stage alterné (sauf pour les BTS) en plus du contrat d’alternance.

  • Quels sont les moyens déployés pour ce dispositif ?

L'ISME déploie un accompagnement spécifique pour encadrer ce nouveau dispositif. Chaque alternant progressif est suivi par un interlocuteur dédié, Chargé.e d’Admissions et Relations Entreprises, pour mettre en place une stratégie et les moyens nécessaires aux recherches. Ces moyens mettent toutes les chances du côté de l’étudiant pour trouver son entreprise.

  • Y a-t-il des contraintes de timing ?

Ce dispositif octroie à l’alternant progressif un délai supplémentaire de 3 mois après la rentrée pour trouver un contrat d’alternance. C’est ainsi la garantie pour lui d’intégrer l’école dès le premier jour de la rentrée.

  • Quelle garantie de trouver plus facilement un stage alterné qu’un contrat d’apprentissage ?

Nous observons, depuis le début de la crise sanitaire en France, des politiques et des stratégies fluctuantes et ralenties dans les entreprises en matière de ressources humaines. Néanmoins les recrutements continuent, mais avec un peu plus de prudence. Ainsi, les contrats les moins lourds en matière de cotisations et charges sont privilégiés pour les prochaines semaines, comme le stage alterné.

  • Comment candidater à l'ISME en Alternance Progressive ?

Il est nécessaire de saisir un dossier de candidature en ligne depuis le site internet. Un.e  Chargé.e d’Admissions et Relations Entreprises reprend contact avec le candidat 72h maximum après réception du dossier complet, pour planifier une série de tests en ligne et un entretien de recrutement par téléphone ou Skype.

Le choix de l’Alternance Progressive se concrétise en signant une Convention entre le candidat et l’école et le versement d’un acompte de 500 euros. Ce document initie un véritable engagement qui débouche sur deux options : l’Alternance (1er choix) ou le stage alterné (2e choix - sauf pour les BTS).

  • Que se passe-t-il après avoir trouvé un contrat en alternance ?

L'acompte de 500 euros sera remboursé s’il y a signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation avant le délai des 3 mois.

  • Que se passe-t-il au bout des 3 mois après la rentrée ?

En l’absence de contrat d’apprentissage ou de contrat de professionnalisation signé avec une entreprise, l’Alternant Progressif reste en stage alterné (ou en formation initiale pour les BTS). Il devra alors s’acquitter du montant restant du coût annuel de la formation. (Paiement en 1 ou 8 fois)

En cas de signature d’un contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage après le délai de 3 mois, les frais de scolarité seront remboursés au prorata temporis.

Pour plus de détails concernant le dispositif, n'hésitez pas à contacter Thomas Pécot, Responsable Admissions : 06 38 01 33 07 ou t.pecot@isme.fr